Voici quels sont les sports à cumuler avec le cyclisme

Vous cherchez à progresser en cyclisme ? Le meilleur moyen est de cumuler avec le cyclisme d’autres disciplines 👌. La rédaction de la bicycle a fait le tour de la question, et vous livre ses notes dans cet article.

Entre le VTT, la natation, les sports d’équipe, vous avez le choix. Gardez ce principe en tête, diversifier c’est durer. Le principe est le même que pour accumuler une expérience professionnelle.

Un parcours cohérent mais diversifié est toujours mieux. Cela permet surtout de lutter contre la lassitude, qui guette tous les sportifs . Le tour d’horizon des 5 sports à cumuler avec le cyclisme, c’est par ici !  

N°1 : le VTT pour les cyclistes. C’est idéal ET complémentaire.

Avec le VTT, on va chercher d’autres univers cyclistes. Ce sport, comme tous les autres liés au vélo, est complémentaire au vélo de route.

Nous pensons aussi aux courses de cyclocross, ou même au vélo trial. Il n’y a pas de petits plaisirs, ni de mauvais choix 😎.

Simplement, il est nécessaire de bien savoir ce que vous cherchez à développer. Le VTT permet d’acquérir des quadriceps en béton, des techniques de grimpe.

Il vous apportera une forme d’explosivité, qui pourra vous être très utile sur certaines cyclosportives. Enfin, il vous aidera à approfondir la maniabilité et la précision.

C’est un atout majeur si vous pratiquez en groupe, ou si vous évoluez en compétition.

Les tactiques pour se faufiler dans un peloton requièrent une grande précision de mouvement. Par ailleurs, le VTT va vous familiariser avec les descentes et les accélérations puissantes.

Toutefois, un conseil de coach, ne délaissez pas votre travail de fond de routier. Faites du VTT avec l’objectif en tête d’améliorer votre performance cycliste habituelle.

C’est important, il est préférable d’orienter ses efforts pour ne pas perdre d’énergie. Le VTT vous apportera aussi une certaine sérénité, vos parcours sont off-road.

Vous n’êtes pas gêné par la circulation est les anti-cyclistes. Cela vous permet de travailler la concentration sur le physique, uniquement.

Enfin, le VTT peut se cumuler avec le cyclisme du point de vue plaisir. Pour un routier, accéder à des paysages inédits, des parcours bucoliques peut être une vraie bouffée d’air frais.

N’oubliez pas que le manque de progression est lié à une trop grande constance de l’entraînement. Le cyclocross peut également être une bonne alternative, ou même le vélo trial.

N°2 : la natation, on en fait tout un plat, mais ça aide vraiment ! 

La natation est un sport porté, comme le vélo, donc vous n’êtes pas perdu. Votre corps ne subit pas de violence majeures, ni de chocs, ni de risques d’accident d’ailleurs.

Avec la natation, vous travaillez plusieurs secteurs à la fois. Ce sont l’endurance, la puissance et la souplesse.

La natation est à cumuler avec le cyclisme en particulier lors de la coupure hivernale 👍.

Nous conseillons de vous inscrire en club, les coûts ne sont pas très élevés. Vous pourrez y obtenir des conseils avisés d’entraîneurs professionnels.

La natation est un sport, certains axes de travail peuvent se transposer en cyclisme. L’endurance est peut-être ce qui apportera à votre pratique cycliste le plus d’efficacité.

Enchaînez les longueurs, ajoutez des difficultés croissantes, solidifiez vos muscles.

Richie Porte, coureur professionnel et vainqueur du tour de Suisse 2018 le confirme. La natation est à cumuler avec le cyclisme : « Si tu es en forme dans la piscine, cela se traduira sur le vélo ».

La natation lui a permis d’être meilleur, parce qu’elle fait « travailler tous les muscles, de la tête aux pieds ».

On a presque du mal à y croire, mais la natation fait énormément travailler les cuisses et les mollets.

Quel entraînement faire pour un cycliste, en petit bassin ? S’échauffer sur deux fois 100 mètres de crawl. Puis envoyez une séance où s’alternent le crawl, la brasse, le crawl.

Choisissez vos propres parcours et distances. Comme le VTT, vous vous offrez, en plus, un temps de sport relaxation.

Les sensations ne sont pas du tout les mêmes, la vue, l’ouïe, les mouvements sont différents. C’est comme rouler à l’intérieur, mais dans un autre élément ! 

le vélo du futur modèles de marque

COLLECTION HOMMES

N°3 : la course à pied, pourquoi ne pas la cumuler avec le cyclisme ?

On saute littéralement dans un autre écosystème sportif. Attention, équipez-vous d’une bonne paire de chaussures.

Votre corps n’est pas habitué à encaisser les chocs liés à la course à pied. Pour la cumuler avec le cyclisme, au moins au début, choisissez bien vos circuits.

Privilégiez les sols mous, tendres, pourquoi pas les pistes d’athlétisme, ou les chemins de terre. Si vous voulez vraiment commencer prudemment la marche avec bâtons, ou Nordique, est conseillée.

Si vous avez déjà un bon niveau en cyclisme, prévoyez des sorties marche à la journée. Combien de temps faut-il prévoir ?

Comptez au moins 45 minutes, c’est la durée indiquée pour que l’aérobie s’installe. Si vous le pouvez, prévoyez quelques dénivelés, c’est encore mieux.

Idéalement, des passages avec escaliers, pour travailler les mollets et les quadriceps. Cyclisme et course à pied sont des disciplines parfaitement complémentaires.

La course à pied permet de se préparer avec efficacité à une course cycliste. Certains la pratiquent même la veille d’une cyclosportive.

Ils l’affirment, les résultats sont exceptionnels, ils ressentent beaucoup moins de fatigue.

En quoi vous aide-t-elle précisément nous direz-vous ? 🤔

Elle vous permet de conserver votre intégrité physique, et d’améliorer votre endurance.

Pendant un footing, l’activité cardiaque est stable, comme pour le cyclisme. Le cœur bat en moyenne à 70 % de sa fréquence maximale.

Ce sont des chiffres qui se retrouvent dans le cyclisme sportif. Enfin, elle permet de gagner du temps. C’est pratique pour les personnes qui peinent à trouver du temps libre pour le cyclisme.

La dépense énergétique est supérieure à celle du cyclisme. Pour faire simple, il faut faire 4 heures de vélo pour avoir la même dépense qu’en 2 heures de course à pied.

    le vélo du futur roues sans rayons

    N°4 : un sport d’équipe à cumuler avec le cyclisme 

    Le sport d’équipe est à cumuler avec le cyclisme parce qu’il vous apportera du plaisir. Celui de connaître la cohésion de groupe, les échanges, les soutiens, et le partage 😃.

    Il faut bien le reconnaître, le cyclisme est un sport plutôt solitaire. Les cyclistes professionnels diront le contraire, on sait tous qu’ils roulent et travaillent en équipe.

    Les récits sportifs du Tour de France en témoignent. Mais vous qui nous lisez le pratiquez souvent seul, avec parfois des participations à des courses.

    C’est donc sur votre pratique sportive que le sport collectif aura un impact plus grand. Au-delà du plaisir, pour votre performance, le sport collectif implique souvent l’explosivité.

    Le Foot, mais aussi et surtout les sports collectifs en salle demandent une réactivité sans fard.

    C’est un apport important pour le cyclisme, c’est ce qui peut faire la différence lors d’une course.

    Le sport collectif vous apprend à gérer votre effort, pour en « garder sous le pied jusqu’à la fin du match »😇.

    Ensuite, il faut être très prudent avec les sports d’équipe. Idéalement, le mieux est de pratiquer un sport que vous connaissez déjà.

    La raison est simple : les blessures. Tout sport d’équipe implique, de fait, des contacts, avec ses coéquipiers.

    Lors des rencontres, si vous le pratiquez en club, vous jouez contre un adversaire.

    Souvent, on se fait prendre par le jeu, et parfois, sur un terrain, le groupe vous mène malgré vous à prendre des risques.

    Soyez prudents, les sections loisirs des sports sont souvent brutales. Les novices ne connaissent pas toujours bien les règles. 

      COLLECTION FEMMES

      N°5 : la musculation, elle se cumule avec le cyclisme surtout l’hiver

      C’est la fin du texte, nous allons alléger un peu la charge de lecture ! 😫

      N’en profitez pas pour partir ! Tout le monde le sait, la musculation est complémentaire avec le vélo.

      Clairement, vous pouvez la cumuler avec le cyclisme sans problème.

      C’est d’ailleurs une discipline complémentaire avec tous les sports. Elle vous apprendra à bien récupérer après l’effort

      C’est un signe, tous les sports sont complémentaires entre eux. Qui n’a jamais été en salle de fitness et démarré sa séance de musculation par 20 minutes d’elliptique ?

      Et oui les amis, ça marche aussi dans ce sens-là !

      Pour vous petites affaires, vous pouvez donc faire une séance de musculation juste avant de rouler.

      Mais quelle partie du corps travailler ?

      (Oui, l’avantage avec la musculation c’est qu’on peut choisir les muscles à travailler).

      Les abdominaux, les épaules, le dos. Les jambes et les bras doivent aussi être travaillés.

      Pour le style d’exercice, c’est un peu tout : l’explosivité pour les jambes, mais également l’endurance.

      Vous pouvez ainsi bosser le squat, faire des pompes, des tractions. Prévoir des flexions lombos-dorsales pour renforcer vos lombaires est aussi judicieux.

      Calez des exercices pour vos ischiojambiers, avec une machine ou des élastibandes.

      Notre conseil : identifiez d’abord vos points faibles. Puis offrez-vous un abonnement d’une saison en salle de fitness.

      Venez avec vos besoins précis, un coach vous fera un programme adapté. Si vous avez les moyens, n’hésitez pas à vous offrir quelques séances de coachs sportif à domicile, c’est encore mieux !

         

        le vélo du futur nouveaux matériaux

        Bonus : pensez aussi à varier les activités à cumuler avec le vélo

        • Vous pouvez découper l’année en plusieurs tronçons.
        • La lassitude guette aussi sur les activités complémentaires.
        • Un conseil de pro, fidèle de la bicycle : alterner les activités complémentaires.
        • Vous pouvez découper l’année en trimestres.
        • Vous alternez tous les trimestres une activité.
        • Positionnez les activités intérieures l’hiver.
        • Vous pouvez également les faire tourner dans la semaine. Lundi : natation ou VTT. Mercredi : course à pied longue distance. Vendredi : basket entraînement + jeux.
        • Cumuler avec le cyclisme d’autres sports permet de renforcer ses points faibles.
        • Pour les plus pressés, cela permet de gagner du temps d’entraînement (course à pied notamment).

          Suivez-nous:

          Nous vous offrons nos 2 livres sur notre passion.

          Cliquez ici pour les recevoir gratuitement

          Pin It on Pinterest