Apprenez à connaître les anti-cyclistes, pour votre sécurité !

La rédaction de labicyle passe en mode combat, pour vous aider, cyclistes et vététistes, à y voir plus clair du côté de vos ennemis. Oui, vous en avez, parce que vous partagez avec eux une partie de l’espace public !

Qui sont-ils ? Vos voisins, collègues, parfois amis, qui, lors de leurs déplacements, loisirs, se transforment en anti-cyclistes !

Que ce soit dans les rues des villes, sur les routes départementales de campagne, sur les chemins en forêt, ils sont présents partout et vous mettent des bâtons dans les roues.

Panorama rapide des us et coutumes des anti-cyclistes, en quelques lignes !

Les chasseurs sont-ils anti-cyclistes radicaux ?

Vététistes, rappelez-vous ce dramatique accident survenu le 13 octobre 2 018. L’un d’entre vous est décédé, suite au tir d’un chasseur effectué lors d’une battue au gros gibier, en Haute-Savoie.

L’année précédente, en octobre, un autre vététiste fut grièvement blessé par une balle tirée au cours d’une battue au sanglier, en Ariège. Tous les chasseurs sont-ils anti-cyclistes ?

Depuis, Alain Perea, (député), a pu tweeter : « La chasse ne dure que 4 mois par an. Pourquoi ne pas interdire le VTT pendant la chasse ? ». 

Il veut utiliser les outils numériques pour mieux sécuriser les espaces chassés en informant les autres utilisateurs de la dangerosité des lieux. Vététistes, passez votre chemin !

Il ne s’agit pas ici de jeter l’opprobre sur les chasseurs, mais de rappeler qu’une partie d’entre eux estime qu’en période de chasse, le monopole d’usage de la nature leur revient de droit.

Les autres utilisateurs – promeneurs, vététistes – seraient des invités clandestins, qui utilisent les lieux à leurs risques et périls.

Bon à savoir amis vététistes, vous n’êtes pas à l’abri, au mieux, d’incivilités, au pire, d’accidents graves. 

ce que vous devez savoir sur les anti cyclistes

Piétons : anti-cyclistes aussi ?

La nature est aussi occupée par les piétons, randonneurs, qui ne voient pas d’un bon œil les cyclistes. Quel cycliste n’a pas en mémoire des agressions verbales de la part de piétons anti-cyclistes qui se sont estimés gênés par leur passage ?

Les nouveaux ennemis des cyclistes sont à pied, souvent dans les zones urbaines, mais pas seulement, et expriment ressentir un danger à cause des cyclistes.

Comment faire pour ne pas faire peur quand vous vous entraînez ? Habillez-vous avec des tenues voyantes, et utilisez des avertisseurs sympathiques et non-agressifs pour que les piétons vous entendent arriver.

qui sont les anti cyclistes

COLLECTION HOMMES

Certains conducteurs sont clairement anti-cyclistes

Il y a assurément des automobilistes qui vouent une haine profonde envers les cyclistes. Certains anti-cyclistes proposent même sur internet des idées pour faire peur aux cyclistes.

Parmi celles-ci : serrer le cycliste sur le bord, ou l’enfumer avec les gaz d’échappement en appuyant bien fort sur l’accélérateur après l’avoir doublé. Ou bien encore lui envoyer du liquide lave-glaçe après dépassement, ou piler pour lui faire peur.

Vous devez avoir à l’esprit que leurs comportements anti-cyclistes mettent clairement en jeu votre sécurité. Ils vous considèrent comme une gêne sur la route dont il faut se débarrasser. 

Leur seul objectif : faire régner un niveau suffisant de crainte pour que nous décidions de ne plus fréquenter les voies de circulation.

ce que vous devez savoir sur les anti cyclistes

Le raisonnement psychologique des anti-cyclistes

Les raisons évoquées par les conducteurs anticyclistes ont trait au non-respect des règles du code de la route et des conventions tacites. On reproche aux cyclistes qui s’entraînent de couper les priorités, griller les feux, d’occuper la largeur de la route.

Quand il est en peloton, il ferait complètement obstacle à la circulation. Quand il y a des embouteillages, on lui reproche de remonter les files.

Quel sentiment provoque-t-il ? L’automobiliste anti-cycliste pense qu’il se considère supérieur aux conducteurs, au point de décider tout seul de s’affranchir des règles que tous les autres sont contraints de respecter. Bref, qu’il prend les automobilistes pour des cons. Bon à savoir !

ce que vous devez savoir sur les anti cyclistes

COLLECTION FEMMES

Des communes anti-cyclistes, oui, ça existe aussi !

Routes étroites, bas côtés glissants, carrefours sans pistes cyclables, chaussées déformées, la liste est longue. Mais la palme revient à Haute-Goulaine, près de Nantes, qui interdit aux vélos les voies menant au centre-ville. Anti-cyclisme avéré ! 

Une seule voie, étroite et dangereuse, est empruntable par les cyclistes. Au Mont-Saint-Michel, le stationnement des vélos est interdit sur la digue pont-passerelle, l’esplanade, et au pied des remparts. Anti-cycliste, la 8e merveille du monde ?

Pour les vététistes, le Code forestier est assez strict, puisqu’il indique que circuler en dehors des chemins. Cependant, depuis 2013, l’ONF a signé une convention avec les Fédérations Françaises de Cyclisme et de Cyclotourisme.

Ainsi, les VTT sont tolérés sur tous types de voies. Mais toléré ne signifie pas autorisé, et gardez à l’esprit qu’un agent d’État peut dresser un PV.

Ville ou campagne, il n’y a pas encore d’uniformité sur la question. En 2 017, la fédération des usagers de la bicyclette (FUB) lançait sa grande étude sur les villes les plus favorables au vélo.

11 % des 316 villes analysées (de plus de 200 000 à mons de 20 000 habitants) avaient un résultat très négatif. Au vu des critères d’analyse, peut-on parler de communes anti-cyclistes ?

ce que vous devez savoir sur les anti cyclistes

Plan national vélo : comment combattre les anti-cyclistes ?

Et pourtant, ces communes à la traîne, ces comportements anti-cyclistes, vont à contre-courant d’une volonté gouvernementale en faveur d’une politique favorable au vélo.

En décembre 2017, par la voix de son ministre des transports Elisabeth Borne, il annonçait son Plan Vélo et ses investissements annuels de 100 millions d’euros.

Si vous pensez que c’est insuffisant pour faire changer d’avis les anti-cyclistes, tournez-vous vers l’auteur de BD Didier Tronchet, qui a publié son « Petit traité de vélosophie ».

Pour lui, mieux que des discours, c’est la pratique du vélo par tous qui finira par faire changer les mentalités. Amis cyclistes et vététistes, en avant ! Faites partager votre passion, et prêtez votre monture !

Les anti-cyclistes font réagir les cyclistes

Certains – les plus jeunes d’entre nous – agissent sur les réseaux sociaux contre les anti-cyclistes. Ils ont créé l’association « 1m50 cycliste », dont l’objet est « partageons la route avec respect ».

Leur page Facebook est destinée à sensibiliser au serrement trop étroit effectué par les conducteurs. Ils y relaient la pub pour ces gants « loffi », dotés d’un sourire, au slogan  » les gants qui règlent les conflits ».

Un autre de nos amis a quant à lui créé une chaîne Youtube. Francis Ford Mondéo – c’est sous ce pseudonyme qu’il publie ses vidéos – a décidé de filmer sur l’année 2 017 toutes les incivilités des automobilistes anti-cyclistes.

Et même les infractions au code de la route qu’ils commettent (voitures qui frôlent en doublant, qui ne s’arrêtent pas aux stop ou aux feux, qui coupent la route).

D’autres sont carrément activistes et agissent directement sur la route, comme le cycliste masqué qui se fait appeler « 50 € ».

Sur Paris, il s’est donné pour mission de traquer tous les conducteurs anti-cyclistes qui gênent les cyclistes (voitures et camions mal garés, scooters sur les pistes cyclables).

les anti cyclistes ce que vous devez savoir

La grogne anti-cycliste fait peur aux cyclistes chevronnés

Les anti-cyclistes semblent en passe de remporter une manche. Tout au moins d’avoir réussi à installer un climat de peur du côté des cyclistes et vététistes.

Certains de nos abonnés expérimentés font part d’une impression de dégradation de la situation. D’autres sentir ne plus avoir leur place comme cycliste sur la route, d’être de trop.

Vous aussi, vous vous faites frôler, klaxonner, insulter ? Cycliste depuis longtemps, vous constatez que la pratique de votre passion se dégrade ? Vous n’êtes pas seuls !

Certains parlent de « xénophobie » anti-cycliste. Les mots sont forts. Pour réagir, réfléchissez mieux à vous parcours, et équipez-vous pour améliorer votre visibilité. Soyez très prudents, et participez aux débats sur les réseaux sociaux !

Suivez-nous:

Pin It on Pinterest