l'interval-training-en-cyclisme

Progresser avec l’interval training en cyclisme : ça marche fort !

Vous voulez améliorer votre condition physique ?

Construisez votre entraînement autour d’éléments clés.

On vous explique comment progresser avec l’interval training en cyclisme.

Qu’est-ce que l’entraînement par intervalles ou Hiit ?

Quels sont les atouts d’une séance d’entraînement par intervalles ?

On vous dit tout !

| Séance d’interval training en cyclisme : définition

Une séance d’entraînement par intervalles (ou interval training en cyclisme) est un travail à intensité élevée, au-dessus de la zone de confort du cycliste.

Vous répétez ces intervalles de courte durée à haute intensité jusqu’au quasi-épuisement, avec un temps de récupération de courte durée.

Maximiser le travail d’interval training en l’adaptant à votre physique facilite la progression.

fractionné en cyclisme

| Avantages de l’interval training en cyclisme

L’exercice par intervalles est 100 % positif pour un sport comme le cyclisme.

Le travail par intervalles booste en bosse, sur le plat, les changements de rythme, les ascensions.

C’est idéal pour réussir une cyclosportive.

Voyons 4 principaux avantages des séances par intervalles.

1 – Interval training en cyclisme : charge d’entraînement progressive et contrôlée

L’entraînement par intervalles alterne effort de haute intensité et récupération.

Avec l’interval training, vous pouvez jouer sur tous les tableaux :

  • intensité : à 100 %, plus de 100 %, moins de 100 %.
  • répétitions de séries de faible durée à haute intensité.
  • moins de répétitions, intensité moyenne, durée moyenne.
  • travail sur la durée de récupération.

Vous pouvez par exemple partir d’une intensité fixe et augmenter la durée du travail au fil des séances.

2 – Motivation plus grande face à l’effort grâce à l’interval training en cyclisme

Le vélo est un sport qui demande des efforts, de corps et d’esprit.

Pendant une séance, une sortie, un exercice, regarder son compteur, ça occupe. Vous visualisez votre cadence, vos watts, votre moyenne.

Mais l’ennui arrive vite.

Le Hiit (entraînement fractionné à haute intensité) est un exercice dynamique : entre les séries, les répétitions, la récupération, une heure passe très vite.

Le top, c’est qu’au fil des séances, on se sent progresser, c’est vraiment bluffant pour qui n’en a jamais fait.

Les retours de nos coachés sont unanimes sur ce point.

3 – Progresser avec l’interval training en cyclisme : sprint et endurance

L’interval training fait progresser en course.

Ces séances vous aident à cadrer la pratique, à progresser efficacement tout en maîtrisant la charge d’entraînement.

C’est idéal pour réussir une cyclosportive, à condition de suivre des méthodes précises.

L’entraînement par intervalles exige méthode et mesures.

On peut par exemple utiliser Nolio pour analyser sa performance.

fractionné en cyclisme

4 – L’interval training en cyclisme : séances courtes

Les bénéfices de l’utilisation du Hiit dans un sport comme le cyclisme sont énormes.

Avec un Hiit bien utilisé, les progrès sont flagrants.

Pensez toutefois à effectuer votre session d’entraînement à PMA, c’est l’une des conditions du travail par intervalles.

L’interval training améliore votre VO2max, et vous permet surtout de caler des séances d’entraînement courtes si votre agenda est plein.

| Interval training en cyclisme : conclusion

Le Hiit est un entraînement alternatif aux longues séances et à l’effort maximal de rang.

Il vous ouvre sur des pratiques d’entraînement plus précises.

Progresser avec l’interval training en cyclisme suppose, mais ce n’est pas obligatoire, d’apprendre à utiliser un capteur de puissance.

Vous avez besoin de conseils ?

N’hésitez pas à nous contacter, ce sera un plaisir de vous aider !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest

Success message!
Warning message!
Error message!