comment-progresser-à-vélo

Entraînement cyclisme : comment progresser ?

Vous êtes cycliste débutant, cycliste amateur passionné, cycliste professionnel ?

Vous avez forcément un objectif sportif. Cela peut être de passer ce pont d’autoroute pentu sans effort, ou dénicher un contrat pour continuer à pratiquer le cyclisme.

Vous vous demandez comment progresser pour votre entraînement cyclisme ?

On vous répond.

| Qu’est-ce qu’un entraînement cyclisme ?

Dans un sport comme le vélo, les séances d’entraînement consistent à améliorer son niveau sportif.

L’entraînement est la « préparation du corps et du mental à une compétition » (Larousse).

Dans une définition plus sportive, les entraînements sont des techniques qui amènent le corps du cycliste au maximum de son potentiel.

L’entraînement en cyclisme consiste à devenir un meilleur cycliste, tout simplement.

fractionné en cyclisme

| Progresser en cyclisme : l’entraînement et quoi d’autre ?

Vous vous demandez comment progresser dans un sport comme le vélo ?

Votre travail consiste à booster votre physique.

Mais progresser dans un sport (vélo, triathlon, running) demande de se fixer des objectifs atteignables.

Une semaine n’ayant que 7 jours, il faut savoir entre autres combiner les entraînements avec sa vie (travail, famille).

Voyons en détail comment optimiser un entraînement en cyclisme.

| Améliorer sa condition physique de cycliste

Comment faire pour améliorer sa condition physique de cycliste ?

Retenez que la condition physique est potentiel général : puissance, vélocité, endurance, capacité de récupération, cardiorespiratoire.

L’améliorer, c’est accroître le potentiel de votre corps.

Malheureusement, faire des sorties vélo longue durée ne suffit pas à atteindre cet objectif.

Seules des séances d’entraînement réfléchies et élaborées le permettent.

Le travail fractionné, l’interval training, les zones d’intensité, l’utilisation de Nolio vous aideront.

C’est ce que l’on met en place avec les personnes qui viennent nous voir.

Une gestion fine de l’alimentation renforcera votre effort.

gravel-entrainement-velo

| Progresser à vélo : atteindre ses objectifs

Le cycliste qui a des objectifs dans sa saison a une motivation pour l’entraînement.

Les objectifs du cycliste doivent être accessibles et mesurables.

Si vous ne croyez pas pouvoir atteindre vos objectifs sportifs lors de votre préparation, vous n’y serez pas à 100 %.

L’entraînement ne sert alors à rien. L’objectif dépend du cycliste, ça peut être :

  • se placer dans une course (cyclosportive) ;
  • gagner des points en compétition ;
  • suivre un stage d’une semaine en montagne ;
  • progresser sur le plat, en bosse ;
  • etc.

| Combiner l’entraînement cyclisme avec sa vie

Les cyclistes professionnels en France sont moins nombreux que les cyclistes amateurs !

Mais le vélo est un sport exigeant. Ce niveau d’exigence rend la pratique du vélo difficile.

Les cyclistes amateurs, pour rester fidèles à leur séance du dimanche, doivent composer avec des contraintes (travail, vie de famille, météo, santé).

Maintenir la régularité à l’entraînement est la condition pour progresser.

Cet objectif de progression suppose d’établir un programme de séances d’entraînement.

Construire ce plan d’entraînement et le combiner avec votre vie s’apprend, rassurez-vous.

Test-Nolio

Planification personnalisée pour un coaché du club Labicycle.

| Progresser en cyclisme grâce au coaching

Dans un sport comme le vélo, particulièrement éprouvant, le coaching est très répandu.

Mais quels sont les avantages du coaching cycliste ?

Sur le plan sportif, il vous aide à gagner de précieuses minutes, quel que soit le type de parcours.

Ses conseils peuvent vous aider à bien choisir votre braquet en fonction du type de course.

Le coaching cycliste permet aussi de gagner en endurance, en intensité, en récupération.

Mais les conseils du coach vont au-delà de la pratique sportive en tant que telle.

Ils vous donnent la motivation pour monter sur le vélo, faire des sorties, et être plus en forme dans votre vie non sportive.

fractionné en cyclisme

| S’améliorer à l’entraînement cyclisme : comment faire concrètement ?

Vous pratiquez des sorties sur route uniquement ?

Vous êtes plutôt VTT et compétition tous les week-ends ?

Peu importe, votre préparation physique et sportive n’est pas fondamentalement différente.

Pour vous aider, voici 4 idées à retenir pour optimiser le temps que vous passez à l’entraînement.

| Suivre des entraînements cyclistes efficaces

Votre objectif posé, vous aurez alors la motivation pour être assidu à l’entraînement.

Mais ne faites pas de sortie vélo sans prévoir à l’avance ce que vous allez faire à l’entraînement.

Ne cherchez pas à allonger à tout prix la durée des séances.

Cherchez plutôt à évoluer par cycles, à faire un travail autour de qualités spécifiques (intensité, endurance, vélocité, récupération, etc.).

Tentez les exercices de fractionné, les parcours à haute intensité.

Osez la récupération incomplète !

Faites cet effort de réflexion et de ciblage, changez vos habitudes, c’est le seul moyen de repousser vos limites.

Nolio

Exemple de planification que l’on peut mettre en place.

| Mesurer avec soin ses progrès après les séances

À quoi bon faire une séance de sport si vous ne mesurez pas vos progrès ?

Avoir des objectifs avant d’entamer un exercice ou des séries d’entraînements, c’est bien.

Mais sans se tester avant pour évaluer son niveau de départ, ça ne sert pas à grand-chose. 

Vous pouvez également vous tester avant un objectif, une compétition vélo.

Cela vous permettra de vous rassurer et de vérifier le niveau de votre condition physique.

L’utilisation d’un capteur de puissance permet de faire ce type de test.

Vous pourrez faire des tests de performance, des tests de zones d’intensité.

L’idée est d’avoir des données fiables et reproductibles, des temps à battre lors des prochains entraînements.

| La récupération et les entraînements cyclistes

Récupération à l’inter-saison, récupération entre les entraînements en cours de saison, ne négligez pas la récupération !

La récupération fait partie intégrante de l’entraînement, quel que soit le sport pratiqué.

C’est même là que se construit la surcompensation.

Mais ne faites pas l’erreur de confondre récupération et absence d’entraînements !

L’absence d’activité physique est nocive pour la santé et pour la récupération.

Mais ne pas récupérer est également contreproductif pour la progression.

Penser que le repos est inutile présente des risques de tomber dans le surentraînement.

| L’assiduité aux entraînements vélo

Les ruptures de rythme dans la pratique cycliste et les entraînements génèrent :

  • de la démotivation ;
  • des blessures ;
  • de la fonte musculaire.

Savoir articuler son emploi du temps perso (travail, famille, loisirs) avec les séances de training n’est pas donné à tout le monde.

Être régulier dans sa pratique demande de s’adapter, par exemple à la météo.

Investir dans un home-trainer peut être une très bonne idée.

Vous avez probablement vos propres trucs, s’ils fonctionnent, gardez-les !

motivation-à-vélo

Exemple avec Le Club privé Labicycle : Tous les jeudis, les coachés se réunissent en live pour poser leurs questions, se motiver et discuter vélo.

| Progresser à l’entraînement cyclisme : le récap’

Vous savez maintenant que progresser à l’entraînement en cyclisme dépend de votre profil de sportif.

Le vélo est un sport exigeant, et devenir un meilleur cycliste se joue parfois à peu de chose.

Jouer un peu sur chaque curseur impacte la performance lors des entraînements.

Il peut s’agir de la nutrition, de l’hydratation, de la récupération, du mental.

Vous avez envie de sortir de votre zone de confort ?

Vous voulez progresser ?

N’hésitez pas à nous contacter, nous avons des tonnes de conseils à vous donner !

0 0 votes
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest

Success message!
Warning message!
Error message!