Choisir une batterie de vélo 36 v ou 48 V ? 

La grande question pour le vélo électrique est la batterie. Vous vous êtes déjà demandé quelle puissance prendre ? Et même aussi pourquoi les mesures ne sont pas les mêmes selon les marques ?

Une batterie de vélo délivre une puissance. C’est la capacité de la batterie de vélo, exprimée en watts/heure. Plus le chiffre est important, plus la batterie est puissante et autonome.

Ce, quel que soit le moteur que le fabricant a monté sur le vélo. La rédaction de la bicycle compte répondre à la question : comment choisir sa batterie de vélo ?

1 – Li-Po, Li-ion, Nicad et batteries de vélo électrique : kézako ?

Ces acronymes correspondent à des technologies d’accumulation d’énergie. Ainsi le Li-ion pour le Lithium Ion. Le Li-Po pour le Lithium Polymere.

Le NiCad pour le Nickel Cadmium. Et le NiMh pour le Nickel Metal Hydrure. Certaines batteries sont encore au plomb, mais la technologie est dépassée.

Le lithium est ce qui est le plus répandu, et pour cause. C’est ce qui est le plus efficace pour une batterie de vélo.

Il rend la batterie durable, légère, et fiable. Là encore, plusieurs types de batteries au lithium existent ! 2 options sont à privilégier.

La batterie lithium et au phosphate de Fer (LFP ou Li-Fe-PO4). Sa durée de vie est largement supérieure à celle des autres (jusqu’à 3000 cycles de chargement). Elle n’enregistre ni risque d’explosion ni métaux toxiques. Mais sa performance est faible.

La batterie au lithium-ion NCM est à privilégier. Sa durée de vie est excellente, elle supporte jusqu’à 1000 cycles de charge. Sa résistance aux températures extrêmes est très bonne.

Et sa densité énergétique est supérieure à celle des autres (200 Wh/kg). Idéal pour se remettre au vélo après 50 ans. Vous êtes à 1 minute de lecture.

2 – Batterie de vélo 36 v ou 48 v ?

 

Le V exprime l’unité Volt et correspond à la tension de sortie. Plus le chiffre est haut, plus la batterie a de la force. Cela peut permettre de grimper des cols comme un pro sans souffrir.

Le voltage a aussi une influence sur la vitesse de rotation du moteur. De 36 v à 48 v, avec un moteur de même puissance, le vélo va plus vite. La vitesse de pointe augmente de 5 à 10 km/h.

Mais cela a également une incidence sur le couple. Avec 48 v, vous aurez plus 10 à plus 15 % de couple supplémentaire qu’avec 36 v.

De plus, cette tension a une grande importance pour savoir si la batterie peut alimenter le moteur. Les volts, une fois multipliés par l’intensité, donnent une valeur en watt.

Celle-ci doit être supérieure à la puissance nominale du moteur. La formule très connue de base est P=U x I. Où P signifie puissance, U tension, et I intensité.

Par exemple, une batterie de vélo de 48 V de 12 Ah fait 576 Wh. Vous savez déjà qu’elle ne pourra pas alimenter un moteur de plus de 600 watts.

Est-ce que ces volts aident à déterminer l’autonomie de la batterie ? En partie, oui, surtout quand le constructeur n’indique pas cette capacité en Wh. Vous avez lu 2 minutes.

le vélo du futur modèles de marque

COLLECTION HOMMES

3 – Les cellules des batteries de vélo, c’est quoi ?

 

Les vendeurs vous en parlent, mais vous ne savez pas forcément ce que c’est. Les cellules des batteries de vélo sont les petits accumulateurs.

Ce sont en fait de petits réservoirs d’énergie. Leur technologie change en fonction de leur matière de composition. C’est là qu’on retrouve le lithium, nickel, plomb, etc. Ce sont réellement des piles cylindriques collées les unes aux autres.

Ces cellules – ou piles – sont reliées entre elles par des fils électriques. Leur charge et décharge est gérée par un micro-ordinateur ou carte mère. Il porte le petit nom de BMS (batterie management système).

C’est lui qui répartit les alimentations du moteur. La tendance est la gestion de ce mini-ordinateur par une application. Elle sert à avoir une visibilité sur l’autonomie de la batterie de vélo.

Tentez de savoir quelle est leur qualité. Des cellules d’entrée de gamme se chargeront peut être vite. Mais elles ne tiendront pas longtemps cette charge. Et surtout, leur durée de vie sera plus courte.

Enfin, elles ne supporteront pas la même intensité de décharge. Des cellules de bonne qualité pourront fournir facilement des intensités élevées. 3 minutes se sont écoulées.

    le vélo du futur roues sans rayons

    4 –  Le temps de charge de la batterie de vélo

     

    Votre temps de charge est à déterminer par rapport à vos usages. Il a une incidence sur le prix de la batterie de vélo. Nous sommes tous très pressés, et de plus en plus.

    Vous avez déjà des difficultés à trouver du temps libre pour le cyclisme ? Ce temps de charge est alors très important. Toutefois, sachez que le temps de charge dépend de deux facteurs. 

    Il est lié à la capacité de la batterie du vélo. Plus elle est puissante, plus elle sera longue à charger. Ce temps est également dépendant de l’ampérage du chargeur.

    Plus cette valeur est élevée, plus le temps de recharge est raccourci. Quelques repères simples :

    Un chargeur de 2 A  recharge une batterie de 300 Wh en 5 heures. Un chargeur de 4 A mettra 2, 5 heures. Le même rapport se retrouve pour les puissances de batteries supérieures. Si vous avez les moyens, privilégiez les chargeurs de 6 A.

    Ce qui est plus intéressant, c’est de connaître la durée de vie d’une batterie de vélo. Elle se mesure en nombre de cycles de charge.

    Attention toutefois, c’est trompeur. Un cycle de charge correspond à une charge et une décharge ! Certaines annoncent, on l’a vu, une longévité de plus de 1000 cycles. Vous avez tenu 4 minutes, bravo !

      COLLECTION FEMMES

      5 – La puissance massique de la batterie de vélo : le Wh 

       

      Aujourd’hui, on trouve des batteries de 300, 400, 500 Wh. La tendance est aux VAE à batteries intégrées. Certains vélos embarquent deux batteries et proposent une puissance massique de 1 000 Wh.

      Mais c’est deux fois plus lourd. Les batteries du commerce ont des puissances de 250 à 600 Wh.

      La puissance massique de la batterie c’est la quantité d’énergie disponible. Une batterie de vélo est en somme un réservoir sec. Quand vous la chargez, vous faites le plein.

      Si elle fait 500 Wh, elle peut délivrer une puissance de 500 watts pendant une heure. Connaître cette puissance peut servir si vous envisagez d’investir dans un vélo électrique de course.

      La puissance des moteurs de VAE de route est bridée à 250 watts. Une batterie de vélo de 500 Wh permet de l’alimenter à plein régime pendant 2 heures.

      Connaître la puissance massique permet de se faire une idée de l’autonomie. Mais celle-ci dépend d’autres facteurs importants. On peut recenser :

          • Le type de parcours : dénivelé, vent.
          • Le poids du coureur.
          • La nature et le profil des pneus, ainsi que leur gonflage.
          • Les températures extérieures.
          • Le nombre d’arrêts et de stops.

      Vous avez lu pendant 5 minutes. Si vous avez le temps, lisez le petit bonus.

       

      le vélo du futur nouveaux matériaux

      Bonus : batterie de vélo neuve vs batterie reconditionnée

       

      Les principaux fabricants de batteries sont Bosh, Shimano, Brose et Yamaha. Le leader est Bosh, qui annonce une durée de vie de ses batteries imbattable.

      Elle serait de 30 000 km. Les bons rouleurs font 150 km par semaine en sortie. La batterie durera entre 3 et 4 ans. Prévoir donc un budget batterie régulier, c’est plus prudent.

      Pour les fans de recyclage et d’économie circulaire, des kits de rechargement existent. En gros, vous ouvrez la boîte, changez les cellules et le BMS, et refermez.

      À la clé, ce sont des économies, et un geste pour la planète. Un kit de reconditionnement pour une batterie de 500 Wh vaut 290 €. Une batterie Bosh de rechange de même puissance se vend entre 700 et 800 €.

      Cela permet de faire des économies. Vous pourrez alors vous faire plaisir et investir dans de belles tenues de pro sur notre shop.

        Suivez-nous:

        Pin It on Pinterest