Nous nous adressons ici à ceux qui ont plus de 50 ans, ou qui s’en approche et qui pratiquent ou veulent pratiquer le vélo. Nous allons aborder les bienfaits qu’apporte la pratique du cyclisme à partir de 50 ans mais aussi les risques et nous allons vous donner quelques conseils pour pratiquer le vélo de façon sûre et ludique.

 

Les bienfaits du vélo à partir de 50 ans :

 

Pour certaines personnes, rouler à vélo et vieillir ne font pas bon ménage pourtant, il est tout à fait possible de pratiquer le vélo à partir de 50 ans et cela a de nombreux bénéfices pour la santé. Le vélo est une activité qui se pratique, en général, en plein air.

C’est donc un premier avantage à faire du vélo lorsque l’on vieillit, cela permet de prendre l’air et de s’aérer l’esprit limitant ainsi les risques de dépression.

Même si les conditions climatiques ne sont pas optimales, ne repoussez pas votre sortie vélo. Et si vous ne vous sentez pas la force de faire ça là tout seul, conviez vos amis à une sortie vélo en groupe.

 

Faire du vélo passé 50 ans vous permettra de garder la forme, c’est une certitude. Le cyclisme n’est que très rarement déconseillé aux personnes viellissant.

Ainsi, le vélo est bien adapté pour ceux qui souffrent d’arthrose au niveau des hanches, cheville et genou.

C’est également une activité physique recommandée pour les personnes de plus de 50 ans en surcharge pondérale.

 

Enfin, on notera que le cyclisme réactive en douceur le système cardio-vasculaire à condition de modérer ses efforts bien sûr.

 

Les risques du cyclisme lorsque l’on commence à vieillir :

 

Comme pour toute activité physique, il est fortement recommandé de prendre l’avis de votre médecin avant de débuter la pratique du cyclisme.

Il est important de garder à l’esprit que votre corps n’est plus tout jeune et qu’il faut donc le ménager.

 

Le cyclisme peut présenter des risques principalement lorsque l’on dépasse ses limites.

Ainsi une compétition entre amis qui démarre sur le ton de la plaisanterie peut vous pousser à dépasser vos limites sans vous en rendre compte et prendre le risque d’un accident cardiaque.

Pour ce qui est des chutes, même si elles sont très rares lorsque l’on est adulte, il est important de veiller à s’en protéger. Tout d’abord portez un casque et privilégiez les pistes cyclables à l’écart de tout véhicule ou les routes avec moins de circulation pour plus de tranquillité pour vous.

 

Quelques conseils pour pratiquer le vélo à partir de 50 ans.

 

● Préférez les terrains plats

● Modérez vos efforts

● Choisissez le bon matériel

● Variez les activités physiques

 

Suivez-nous:

Nous vous offrons nos 2 livres sur notre passion.

Cliquez ici pour les recevoir gratuitement

Pin It on Pinterest