Qu’est-ce que la puissance en cyclisme ?

Rappelons nous l’équation de la puissance en cyclisme :

Au risque de nous répéter, pour être puissant, il faut savoir mouliner sur des gros braquets !

Alors si vous réalisez vos meilleures performances, que ce soit dans un col, sur un record de l’heure, une poursuite ou n’importe quel contre la montre sur une moyenne de cadence qui est située en force ou en vélocité, ne serais-ce que légèrement, vous avez tout à gagner à travailler la qualité inverse (force ou vélocité) pour recentrer votre performance sur une cadence en puissance afin de faire une meilleure performance !

L’entraînement vous sert pour vous “entraîner”, ainsi rester en cadence de puissance sera un effort trop “facile”, il faudra en profiter pour travailler en vélocité ou en force.

Toutefois si vous voulez développer votre “Puissance” ou simplement parce que vous êtes bien équilibré entre force et vélocité, vous pouvez vous adonner à quelques exercices en puissance :

  • Réaliser vos séances de fractionné en braquet “puissance”
  • Participer aux relais lorsque vous êtes en groupe
  • Faire du derrière moto (ou voiture moins idéalement). Le braquet utilisé sera le même qu’en compétition. Les résistances aérodynamique étant quasi nulles, vous pouvez développer encore plus de puissance !

Les fréquence de pédalage en puissance sur le plat :

  • Entre 80 et 110 tours/minute

Les fréquences de pédalage en puissance en bosse :

  • Sous 80 tours/minute
Programmes d'entrainements Cyclistes

| Comment savoir si on est plutôt “Fort” ou “Véloce” ?

Vous avez la possibilité de réaliser des tests avec un capteur de puissance.

Soit vous réalisez 3 sprints dans des conditions similaire mais avec 3 braquet différents.

Un souple, un normal et un braquet fort.

Avec le temps obtenu ou les watts poussés vous verrez la différence.

Sinon vous pouvez comparer la cadence moyenne aux cours des efforts que vous réalisez à l’entrainement, ou encore analyser vos cadence moyenne d’entraînement et de course.

Il s’agissait là de la dernière qualité physique détaillée.

Après la force, la vélocité, c’était la puissance !

Plus aucune raison de confondre travail de force avec travail de puissance désormais !

Vous pouvez retrouver tous ces articles en cliquant ici.

Programmes d'entrainements Cyclistes

💡 Retrouver la série sur « les qualités physiques à connaitre pour progresser » dans notre groupe facebook, si d’ailleurs vous avez des questions sur cette dernière n’hésitez pas à les poser ici (progression cycliste – Labicycle).

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Recevoir nos guides spécifiques

Guide nutrition cycliste
2.7 3 votes
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest