Qu’est ce que la force en cyclisme ?

| Rappelons nous l’équation de la puissance en cyclisme :

On va s’intéresser de plus près à la force. Tout comme la vélocité, son travail est primordial pour espérer gagner en puissance musculaire.

C’est avec du braquet, de la force, qu’on arrive à faire la différence dans des moments clefs : en bosse, en contre la montre, sur une attaque, un faux plat, lorsque y a du vent …

Il y a plusieurs types de force, les voici détaillées en dessous avec une aide sur leur travail :

Programmes d'entrainements Cyclistes

| La force maximale

La force maximale c’est lorsque l’on travaille sur de la force à l’intensité maximale, ça dure donc 7 sec environ.

Pour l’a travailler il faut enchaîner des sprints de 7sec en ralentissant, main en bas, gros braquet et sprint de 7sec pour s’arracher de là.

Ça permet de progresser sur les relances, départs arrêtés …

| La force explosive

La force explosive c’est lorsque l’on travaille de la force sur un sprint, toujours à intensité maximale.

Le braquet est moins lourd que pour la force max mais à effectuer en faux plat montant toujours.

Le sprint est un peu plus long, on va jusqu’a 10 secondes

| La force sous maximale

La force sous max c’est lorsque l’on travaille la force à une intensité sous maximale.

Il s’agit donc de choisir une bosse de 2 à 6 minutes et de mettre un braquet suffisant pour évoluer en i3 à 60 tours par minutes.

Il suffit en général de passer le grand plateau.

Il ne faut surtout pas accélérer mais rester dépendant de ce sur-braquet.

On ne bouge pas les épaules et on ne s’aide pas des bras. Seules les jambes doivent tourner.

Vous pouvez alterner entre un travail à 100% assis et un travail à 100% en danseuse selon les séries.

Vous pouvez également placer vos mains dans le creux du cintre, aux cocotes ou sur le haut du cintre.

Veillez à ne pas descendre sous les 60 tours par minute pour le bien de vos genoux.

La force sous max avec Warren Barguil

Programmes d'entrainements Cyclistes

| L’endurance de force

Sur le même principe que la force sous max, il faudra ici rester sur des durées plus longues allant jusqu’a 10-15 minutes sur une cadence située entre 60 et 70 tours par minutes.

Ce travail permet de pouvoir soutenir un effort intensité avec une bonne musculature.

Idéal pour les bosses et même pour progresser sur le plat !

Il est essentiel de travailler la force toute l’année.

❄️Hiver comme été☀️.

La force se développe sur le vélo mais aussi par le biais d’exercices de musculation ou de renforcement musculaire.

N’hésitez pas à associer les 2 tout au long de l’année.

Lorsque vous réalisez un cycle spécifique de force, l’idéal est d’évoluer sur 4 à 5 semaines à raison de 2 fois par semaine.

Tachez de ne pas faire suivre 2 séances de force sous peine de fragiliser les tendons, genoux …

C’est un travail assez traumatisant qui nécessite d’être frais et reposé.

💡 Astuces

Après vos séries de travail en endurance de force ou force sous max, n’hésitez pas à réaliser un contre exercice de vélocité pour booster les 2 qualités.

Elles vont ensemble !

Retrouver la série sur les qualités physiques à connaitre pour progresser dans notre groupe facebook, si d’ailleurs vous avez des questions sur cette dernière n’hésitez pas à les poser ici (progression cycliste – Labicycle).

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

4.5 2 votes
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest