Complément alimentaire pour cycliste : bonne ou mauvaise idée ?

 

| Complément alimentaire cycliste : bon ou pas bon pour vous ?

Vous cherchez à améliorer votre performance tout en fournissant le même effort ? On vous a conseillé d’agir sur votre régime alimentaire ?

Comment faire ? Vous avez pensé modifier votre nutrition, mais cela vous parait compliqué. Vous avez entendu parler des compléments alimentaires pour le sport, mais vous n’y connaissez rien.

Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre le mécanisme du complément alimentaire.

Vous découvrirez aussi quels sont les compléments alimentaires à privilégier pour le vélo. C’est parti !

| Quels sont vos besoins alimentaires de cycliste ?

Chaque sport entraine des besoins alimentaires spécifiques. Le vélo ne fait pas exception à la règle. Pour progresser, le conseil des sportifs pros est de se pencher sur son alimentation.

La personnalisation est la règle pour tout vrai programme de nutrition pour le cyclisme. En effet, vos besoins en vitamines, sels minéraux, varient en fonction de votre effort, de la route, de la vitesse, et des vélos utilisés.

Toutefois, avant de parler compléments alimentaires, voyons les chiffres. Les besoins moyens d’un cycliste de 70 kilos pour un entrainement intensif ou une compétition varient de 800 à 1100 kcal pour une heure de vélo entre 25 et 32 km/h de moyenne.

Ne vous y trompez pas : un entrainement en cyclisme épuise votre corps, ses ressources. Vous devez par conséquent bien le préparer sur le plan de la nutrition. Les sportifs pros s’arment de compléments alimentaires qu’ils prennent avant et après l’entrainement.

Une sortie, une préparation sportive pour une cyclosportive, et chaque effort un peu intensif requiert une nutrition augmentée. Cela a pour but de laisser à disposition de votre organisme une palette de nutriments.

L’entrainement et la progression en cyclisme impliquent de modifier votre métabolisme en lui infligeant des traumatismes contrôlés. Sans ce stock de briques élémentaires de réparation, vous risquez les blessures, la fatigue, les accidents.

Complément alimentaire cycliste : bon ou pas bon pour vous ?

| À quoi sert un complément alimentaire cycliste ?

Dans cet article intéressant écrit par Jean Jacques Menuet, médecin du sport sur plus de 15 Tour de France, vous trouverez des infos sur les besoins en nutrition des coureurs professionnels.

Cela vous donnera une idée sur la nécessité de prendre des compléments alimentaires lorsque vous faites un effort prolongé. Un régime alimentaire classique ne suffit clairement pas à nourrir tous vos besoins.

L’idée des compléments alimentaires est de contrôler vos nouveaux besoins. Cela vous évite d’aller chercher l’énergie dans les sucres rapides entre chaque repas, par exemple. Pendant l’effort, l’organisme a besoin :

  • de lipides (40 à 50 % du besoin en calorie) ;
  • des protides (acides aminés comme les protéines, les peptides, dipeptides, etc.) ;
  • aussi de glucides (réserves en glycogène stocké dans le foie et les muscles).

Avant l’effort que vous fournissez en sport, vous pouvez diversifier votre alimentation pour nourrir votre organisme :

  • Apports alimentaires tels que riz, pommes de terre, quinoa, etc. ;
  • en complément, des légumes verts cuits et crus (ils vous apportent ce que vous perdez pendant l’effort, les fibres, minéraux, antioxydants, oligo-éléments) ;
  • des protéines (animales ou végétales) qui aident à régénérer vos muscles traumatisés.

En phase de récupération, c’est également facile de compenser. Voir notre article sur la collation sportive. Mais pendant l’effort, c’est plus compliqué. C’est là que les compléments alimentaires peuvent avoir une utilité.

| Quel complément alimentaire cycliste choisir ?

Voici une liste non exhaustive de compléments alimentaires à privilégier en fonction de vos objectifs. Vous pouvez facilement trouver ces produits en poudre ou en gélules :

La créatine : pour l’effort explosif, courtermiste. Les sportifs vététistes peuvent en avoir besoin, pas les routiers, qui sont sur l’endurance. Mais elle se prend avec précaution, sur 5 à 6 jours, à raison de 20 grammes par jour, en plusieurs prises dans la journée. Existe en poudre.

Le complément alimentaire cycliste en gélule multivitaminé : les vitamines luttent contre les radicaux libres libérés par le corps pendant l’effort. Privilégiez les complexes complets de micronutriments qui contiennent des vitamines A, C, E, du Zinc et du Sélénium (utilisés dans la réparation des muscles).

Le magnésium : le sportif de haut niveau est souvent carencé en magnésium. Cette substance favorise la production enzymatique, qui aide le corps à trouver de l’énergie. Elle contribue aussi à transmettre l’influx des nerfs aux muscles, à la relaxation et à la bonne santé du cœur.

La citruline Malate va vous aider à améliorer vos performances sportives. Elle favorise la circulation du sang, l’énergie musculaire, la respiration. Vous aurez moins de mal à prolonger votre effort vélo sur une longue période.

Enfin, pour que votre récupération soit productive, vous pouvez vous pencher sur deux substances :

      • les acides aminés à chaine ramifiée (BCAA) : ils aident à la reconstruction musculaire, diminuent les douleurs. Ils accélèrent le processus de régénération des muscles.
      • la glutamine : acide aminé le plus répandu dans vos muscles. C’est une substance majeure. En bref, c’est le produit numéro 1 pour la récupération dans le sport.
Complément alimentaire cycliste : bon ou pas bon pour vous ?
Complément alimentaire cycliste : bon ou pas bon pour vous ?
Complément alimentaire cycliste : bon ou pas bon pour vous ?

| Quel est le meilleur complément alimentaire cycliste ?

Pour bien choisir un complément alimentaire cycliste, il faut qu’il vous apporte au moins les 8 acides aminés essentiels, ceux que le corps ne sait pas synthétiser. Le meilleur complément alimentaire est celui qui convient à votre pratique du cyclisme.

Regardez sur les étiquettes si vous voulez prendre le complément alimentaire cycliste en comprimé ou en poudre.

Respectez bien le détail de la posologie de ces produits, et n’achetez que ce dont vous avez besoin en fonction de votre objectif sportif. Un complément alimentaire qui vous aide à récupérer, ou un autre qui vous aide à prendre de la masse musculaire.

N’oubliez pas que le complément alimentaire cycliste se prend en complément de repas équilibrés. Si vous avez un peu de temps, consultez cet article très bien fait sur le rôle des acides aminés dans l’entrainement.

Le cyclisme pratiqué régulièrement fait de vous un sportif. Si vous vous reconnaissez dans cette décision, vous avez 5 à 6 fois plus besoin de sels minéraux, d’acides aminés, protéines et vitamines que les non-sportifs.

Souvent, quand on pense à complément alimentaire, on pense aux comprimés ou aux poudres. Ceux-ci sont utiles, mais peu rentables pour l’organisme. Il doit fournir un effort supplémentaire pour les digérer.

La boisson énergétique, les barres de céréales, le gel énergétique et les gâteaux de riz, cake sucré ou salé emballés fournissent un apport alimentaire suffisant pour nourrir votre organisme pendant l’effort. Cette petite vidéo Youtube devrait vous aider à comprendre :

| Les compléments alimentaires naturels sont-ils performants ?

Les vitamines et sels minéraux manquent dans l’alimentation actuelle. Vous aurez beau manger diversifié à chaque repas, si vous ne mangez pas du bio ou des aliments que vous faites vous-même, c’est pareil.

En plus, notre style d’existence nous met sur la route du stress, qui pompe énormément d’énergie, donc en demande, et sécrète des hormones de stress et de l’acidité, que les compléments alimentaires peuvent rééquilibrer.

Enfin, vous êtes comme tout le monde, vous ne stockez pas certaines vitamines (C, B, K).

et les sels minéraux. Nous devons reconstituer tous les matins notre stock !

La spiruline est l’un des meilleurs produits compléments alimentaires qui puissent exister. Vous pouvez l’associer au camu camu, vous aurez un cocktail parfait qui vous apportera :

  • de la vitamine C (le camu camu) ;
  • des protéines ;
  • les acides aminés haute qualité ;
  • tous les minéraux.

Mais vous pouvez aussi vous orienter vers le ginseng, le guarana, la Maca, la gelée royale, les graines de chia, l’açai, le jus d’argousier. Retrouvez en détail ces produits dans cet article de Natura Force consacré aux compléments alimentaires Ils vont apporter à votre corps :

  • vitamine C ;
  • la vitamine D ;
  • magnésium ;
  • calcium ;
  • omégas 3,6 et 9 ;
  • minéraux, fer.

Renseignez-vous pour vous procurer ces compléments alimentaires. Vous trouvez ça cher ? Vous ne trouvez pas vaut le coup d’investir dans son corps ? Les bons vélos ne font pas tout !

Vous vous y retrouverez pour votre pratique du cyclisme, pendant l’effort vous aurez une pêche d’enfer. Enfin, visionnez cette vidéo très claire sur l’alimentation et les compléments alimentaires :

| Bonus : quelques conseils de pros

– Si vous démarrez en complément alimentaire, prenez les un par un pour pouvoir savoir quel effet ils vous font ;

– Les compléments alimentaires avant effort ne sont pas les mêmes produits que pendant et après l’effort ;

– Faites un test pendant 3 mois, puis évaluez votre niveau énergétique ;

– Votre corps ne sait pas synthétiser les micronutriments, il faut lui apporter ;

– Les micronutriments sont les acides aminés gras, les oligo-éléments, les vitamines, les minéraux ;

– L’interaction entre les micronutriments dans votre corps est forte ;

– Votre apport de complément alimentaire cycliste doit être équilibré entre les différents micronutriments ;

– Avant de vous lancer dans l’achat de compléments alimentaires, modifiez votre alimentation, en privilégiant les légumes, fruits, céréales à chaque repas.

0 0 vote
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest