périodiser-son-entraînement-cycliste

Périodisation d’entraînement cycliste : la programmation

En sport, la périodisation d’entraînement est une programmation linéaire d’un cycle de travail.

Pour l’athlète comme pour le cycliste, c’est une technique puissante pour améliorer sa performance.

Travailler en même temps l’intensité, la cadence de pédalage, la puissance et l’endurance ne produit pas de bons résultats.

Le mieux est de construire une planification où chaque cycle concentre le travail sur une verticale. On vous explique.

Qu’est-ce que la périodisation d’entraînement vélo ?

La périodisation d’entraînement en vélo reprend les grands principes de la périodisation dans le sport en général.

Il s’agit d’une logique de programmation.

L’idée est que la performance augmente plus fortement avec un plan d’entraînement divisé en cycles. 

Chaque cycle, période ou phase met l’accent sur un travail particulier.

Appliquée à l’entraînement en vélo de route, la périodisation aide le cycliste à devenir meilleur.

fractionné en cyclisme

Périodiser son entraînement à vélo : comment faire ?

La planification des séances d’entraînement diffère en fonction du calendrier. Le travail n’est pas le même si vous êtes :

  • en phase de reprise ;
  • en phase de course ;
  • en phase de fin de saison ;
  • en phase de coupure. 

Le principe de la périodisation est de construire un modèle d’entraînement structuré. Le but est de répondre, avec un plan d’attaque, à la réalisation d’objectifs.

Pour faire de la périodisation à l’entraînement, il faut donc, en faisant un raccourci, varier la charge d’entraînement.

Les différentes phases d’entraînement d’une saison vélo.

Nous savons qu’en sport, les répétitions de séances d’entraînement identiques toute l’année sont contreproductives pour la progression.

Étudions les phases d’une saison cycliste :

  • phase hivernale (environ 2 mois) ;
  • phase précompétitive (environ 3 mois) ;
  • phase de compétition (environ 6 mois) ;
  • phase de récupération (moins de 1 mois).

Mais ce n’est pas tout. Chaque phase a une durée différente selon qu’on est coursier, cyclosportif, cycliste occasionnel ou débutant.

Pourquoi donc s’imposer une préparation identique alors que les besoins sont différents ? 

Périodiser l’entraînement par des modèles de travail précis

Une fois la programmation linéaire de vos phases établie, allez plus loin dans la périodisation. 

Nous recommandons à l’athlète les bases suivantes. L’idée est de les mettre en place avant de démarrer la saison :

  • ajoutez des dates à ces phases ;
  • ajoutez des thématiques de travail ;
  • organisez chaque cycle pour déterminer la charge de vos semaines ;
  • planifiez une semaine light toutes les 4,5, ou 6 semaines ;
  • programmez des séances de travail fractionné.

N’oubliez pas l’esprit d’un entraînement périodisé. Le déroulement d’une course, d’une compétition est meilleur avec une planification organisée de vos séances d’entraînement.

La périodisation inversée en vélo : la nouvelle illusion ?

La périodisation à vélo c’est bien, mais est-elle déjà dépassée ?

Les cyclistes des équipes professionnelles pratiquent depuis quelques années maintenant la périodisation inversée.

C’est quoi et quel est l’intérêt de l’appliquer à vos séances ?

L’entraînement à base de périodisation classique en sport

La préparation d’une saison cycliste classique est connue de tous. Le principe est le travail d’endurance l’hiver. Il s’agit de faire du volume sans intensité. 

Cette planification implique un travail de la PMA, bon pour le développement de la base aérobie.

S’ensuit un travail sur l’intensité, au fur est à mesure qu’on s’approche du début de saison.

Définition du travail de périodisation inversée en sport

Comme son nom l’indique, la périodisation inversée, c’est faire un travail d’intensité dès l’hiver.

Le travail du volume des séances se développe au fur et à mesure que s’approchent les compétitions. 

En termes d’entraînement vélo de route, ça signifie apprendre à rouler vite hors saison, l’hiver.

On ne s’inquiète pas de l’endurance. Ce travail d’endurance se fait après.

Intérêt de la périodisation inversée pour l’entraînement cycliste.

Le travail du foncier l’hiver épuise le cycliste. Il aborde la période de compétition avec un physique déjà éprouvé. 

Faire de la périodisation inversée en vélo de route permet de programmer des séances de forte intensité quand on est plus en forme, hors saison. 

On peut augmenter le volume sur de plus courtes périodes, en veillant à conserver le même niveau d’intensité.

fractionné en cyclisme

Périodisation et entraînement vélo de route : éviter la routine

Organiser votre préparation par la planification linéaire de vos différents entraînements évite la routine.Tous les sports sont concernés, cyclisme compris.

Les répétitions, semaines après semaines, séance après séance vous conduit directement à la lassitude.

Ces phases d’entraînement trop similaires aboutissent ensuite à la perte de motivation. Construire des modèles de séries d’entraînement variés permet aussi de sortir de sa zone de confort.

Retrouvez notre série sur les basiques de l’entraînement dans notre groupe Facebook. Vous avez des questions ? N’hésitez pas à les poser !

Périodiser l’entraînement vélo : conclusion

Vous en savez plus sur la périodisation à l’entraînement vélo.

Indispensable à la pratique du sport, elle permet d’initier un développement musculaire et une phase de progression inédite.

Pour découvrir d’autres volets de l’entraînement vélo de route, consultez les articles suivants :

0 0 votes
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest

Success message!
Warning message!
Error message!