7 conseils pour mieux grimper les côtes en cyclisme

7 conseils pour mieux grimper les côtes en cyclisme

| Connaitre les bonnes pratiques pour grimper les côtes en cyclisme

Il y a 2 principales résistance qui sont bien ennuyeuse quand on fait du vélo :

Le vent et les montées …

Voici 7 conseils qui vont permettre de mieux grimper les côtes en cyclisme à l’avenir.

Qui n’a jamais rêvé d’avoir le choix entre : grimper plus vite ou grimper plus tranquillement !

S’alléger du superflu pour mieux grimper les côtes en cyclisme

 La résistance de la gravité vous informe que chaque kilo en trop sur vous ou sur votre vélo se transforme en un effort beaucoup plus élevé !

Alors si vous avez un peu de gras : s’en débarrasser sera tout autant déterminant qu’un bon entraînement !

Programmes d'entrainements Cyclistes

| S’entraîner en conséquence pour devenir un bon grimpeur

Si vous voulez vous entraîner pour mieux grimper, il parait évident qu’il se difficile de progresser en ne faisant que du plat !

Et si vous n’avez pas du tout le choix, évoluez avec de gros braquets et réalisez vos intensités à basse cadence et avec vent de face !

Ou alors privilégiez le home trainer pour faire vos intensités et ainsi simuler des bosses.

S’entraîner en conséquence signifiera forcément réaliser du dénivelé à l’entraînement, travailler sur des intensités i3, i4 et i5 et réaliser des exercices musculaire de force.

| Adopter une bonne technique en danseuse pour mieux grimper les côtes

Grimper en danseuse peut paraître naturel mais quand vous débutez le vélo c’est loin d’être évident !

Descendez d’abord une ou deux dents avant de vous mettre en danseuse et ça ira mieux déjà.

La position danseuse permet de tirer efficacement profit de votre force.

En étant bien positionné sur l’avant du vélo c’est le meilleur moyen de relancer la machine ou passer quelques gros pourcentages.

Attention toutefois, cette position est assez énergivore, si vous n’y être pas habitués : essayez par tranche de 30sec.

| Aller à son rythme pour mieux grimper les côtes cyclistes

Mieux grimper c’est aussi savoir grimper à son allure.

Si vous suivez quelqu’un ou allez trop vite en bosse, vous allez vite vous bruler les ailes et ainsi terminer comme vous pouvez : Ideal pour avoir des complexes !

En gérant bien à votre allure la montée, c’est l’opportunité de ne pas finir cramé, de pouvoir accélérer si nécessaire et d’en garder sous la pédale pour d’autres montées.

C’est aussi le meilleur moyen de faire sa meilleure performance, on diminue le fort afflux d’acide lactique et ainsi on flirte avec cette fameuse zone rouge le temps d’effectuer sa meilleure performance.

| Travailler la force en cyclisme

Pour bien grimper, il faut être efficace sur le vélo, et pour être efficace à court ou moyen terme, il est essentiel de travailler la force.

Multipliez les fractions d’effort à environ 60t de pédale par minute en intensité i3.

Attention à vous genoux et c’est pour ça qu’il faut privilégier cette cadence afin de ne pas trop risquer de se blesser.

Se travail de force permettra une meilleure efficacité musculaire.

Etre à l’aise sur son vélo dans les côtes

C’est la base quand on fait du vélo, si vous n’êtes pas à l’aise vous n’aurez absolument aucun rendement !

Surtout lors de longues montées c’est l’assurance d’avoir mal au dos.

Soyez donc bien à l’aise, assez aérien sur le vélo avec main sur les cocotes ou au centre du cintre. Vous devez être un peu moins aérodynamique que sur le plat, enfin c’est surtout le dos qui se détend et remonte.

Ainsi vous respirez mieux et forcément oxygénés mieux vos muscles.

Programmes d'entrainements Cyclistes

Faire du renforcement musculaire pour mieux grimper les côtes

Travailler la force sur le vélo c’est indispensable mais pourquoi pas aller plus loin encore simplement en faisant du renforcement chez soi.

Croyez moi, après quelques séances vous allez ressentir de gros progrès dans vos mouvements, et forcément ça va se traduire sur votre rendement musculaire sur le vélo.

Vous pouvez faire 1 à 2 séances de 45min dans la semaine ou alors 10-15min après chaque entraînement.

Bas, milieu et haut du corps, ça doit être complet et adapté à notre pratique. Vous retrouverez des séances sur le club Labicycle.

Pour résumer, mieux grimper c’est simple, c’est une somme de petite chose à améliorer et tout cela mis bout à bout permet de se rapprocher des objectifs qu’on aimerait tenir.

Enfin, retrouver la série Nos conseils dans notre groupe facebook, si d’ailleurs vous avez des questions sur cette dernière n’hésitez pas à les poser ici (progression cycliste – Labicycle); pensez à répondre aux questions pour etre accepté.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Recevoir nos guides spécifiques

Guide nutrition cycliste
5 1 vote
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest