Qu’est ce que l’unijambiste en cyclisme ?

| Comprenons l’efficience de pédalage avec “l’unijambiste” !

❌Tout d’abord, réaliser une séance d’unijambiste, ça ne revient pas à pédaler toute une sortie avec seulement la jambe gauche ou la jambe droite.

Idéal pour se créer des déséquilibres entre chaque jambe dans ce cas, et assez contre productif.

| Qu’est-ce que « l’unijambiste » en cyclisme

✅Il s’agit simplement d’ajouter dans le corps d’une séance, des séries de 5, 10 minutes où on va alterner jambe gauche – jambe droite toutes les 30 secondes ou 1 minute.

Il va de soi que si vous vous servez de vos pédales auto depuis peu de temps, prenez l’option 1 minute car le temps que vous passerez à déchausser ou rechausser sera plus long !

D’ailleurs, réalisez seulement cet exercice si vous êtes muni de pédales automatiques.

Réaliser 3 séries de 6 minutes de 1’ jambe gauche – 1’ jambe droite c’est idéal.

Accordez vous au moins 5 minutes de récupération entre chaque.

L’effort n’est pas difficile mais simplement pour retrouver les automatismes.

Il n’est pas question d’appuyer à haute intensité lorsque pédale, encore moins de faire cet exercice en bosse.

Le plat c’est idéal et vous pouvez légèrement varier les cadences. Entre 60 et 90 t/min.

Programmes d'entrainements Cyclistes

| Pourquoi utilise t-on « l’unijambiste » en cyclisme

A force d’enchainer les kilomètres, les bosses, il arrive que notre coup de pédale ne soit plus aussi fluide qu’il devrait l’être.

On entend souvent l’adage : tu tires, tu pousses !

En soit c’est ce qu’on a l’impression de faire mais cela signifie qu’entre le moment où notre jambe pousse et le moment où elle va tirer il y a un point mort.

Idem dans l’autre sens et idem pour l’autre jambe !

Il y a également ceux qui se contentent de pousser sur les pédales.

Je pousse de chaque côté et ça avance …

Voici comment ce déroule un cycle de pédalage :

Le point mort se trouve au “secteur critique supérieur” et “… inférieur”.

Il faut donc arriver à gommer ses points mort pour arrondir son coup de pédale.

La souplesse de la cheville est hyper importante car c’est celle ci qui permettra au pied de “griffer” la pédale” et d’arrondir le geste.

Et c’est là que l’importance du travail unijambiste apparaît :

  • Travail du coup de pédale arrondit
  • Rend compte du point mort et permet de mieux “griffer” la pédale
  • Travail les ischios jambiers
  • Meilleure coordination

Il n’est pas rare de ressentir quelques courbatures après une séance avec de l’unijambiste.

Ou simplement de sentir ses jambes “gonflées” avec ce travail.

C’est tout simplement parce que après plusieurs séances vous allez vous appliquer à travailler avec vos ischios pour remonter la pédale et jouer avec la cheville pour enrouler votre coup de pédale.

Programmes d'entrainements Cyclistes

| Les limites

En effet, il y a des limites.

Les limites ce sont les abus.

Si vous réalisez trop de séries, trop de temps de rang sur la même jambe, avec trop de braquet ou dans une pente, vous allez dénaturer le travail.

Vous risquerez une tendinite et un déséquilibre entre les 2 jambes. Bon, faut vraiment en abuser.

Si vous voulez être sur de faire du bon travail (et que vous ne savez pas où vous cacher sur une route pas fréquentée), optez pour le home trainer avec des séries de 1 minute – 1 minute jusqu’a cumuler 10 minutes de travail sur chaque jambe.

Ces séances sont le plus souvent proposées en début de saison.

Avant de recommencer à faire du fond.

On démarre sur de bonnes bases, en ré-apprenant à pédaler.

On prend les bonnes habitudes dès le début pour plus d’efficacité !

Avec quelques rappels en saison😉.

Retrouver la série sur l’efficience de pédalage dans notre groupe facebook, si d’ailleurs vous avez des questions sur cette dernière n’hésitez pas à les poser ici (progression cycliste – Labicycle).

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager

Recevoir nos guides spécifiques

Guide nutrition cycliste
5 3 votes
Évaluation de l'article

Pin It on Pinterest