Comprendre le déblocage en cyclisme

Qu’est-ce que le déblocage dans le cyclisme ?

Lors d’une course, on a deux types de cyclistes :

– Celui qui est près dès le départ à faire la course, attaquer, rouler etc…

– Et celui qui subit ou qui n’est pas physiquement prêt à faire la course.

La différence notable entre ces deux coureurs va être l’échauffement et la physiologie de ce coureur.

– L’échauffement permet de mettre en condition le cycliste à des efforts de type course.

– La physiologie de ce coureur étant donné que nous sommes tous différents à l’effort (au repos aussi rassurez-vous). Certains plus diesels que d’autres ont besoin de beaucoup plus de temps pour être compétitifs.

Une fois qu’ils le sont : Attention ça envoie🚀.

C’est pour cette raison et parce qu’un gros échauffement n’apporte pas beaucoup plus de sérénité que des coureurs pratiquent un déblocage de la veille de course.

Programmes d'entrainements Cyclistes

| Qu’est-ce qu’un déblocage dans le cyclisme ?

Un déblocage aura pour but de pratiquer des efforts qui permettent au cycliste d’être chaud et prêt à répondre à des efforts de compétition le lendemain.

Le but ici est de « titiller » les muscles mais sans les fatiguer pour autant, faudrait pas non plus compromettre ses chances d’en faire trop la veille de la course.

Comment ne pas en faire trop ?

Tout d’abord le volume ne sera pas la priorité.

La priorité ici sera l’intensité, dans le but de bien chauffer la machine mais sans la pousser à fond.

Le déblocage dépassera rarement une sortie d’une heure.

    | 2 exemples de déblocage en cyclisme

    Après un échauffement de 20 minutes, réaliser :

    5 efforts de 30sec i6 entrecoupés de 4min30 de récupération i2

    ou

    3 efforts de 5min composés de 3min i3, 1min30 i4 et 30sec i5 entrecoupés de 5 minutes de récupération i2

    Programmes d'entrainements Cyclistes

    Le deuxième déblocage tapera un peu plus dans les réserves que le premier.

    On s’adresse donc ici soit à un coureur hyper diésel soit un coureur d’un niveau assez élevé.

    Celui-ci pourra réaliser un déblocage plus long en volume voir même de réaliser une course entière juste avant.

    | Conclusion pour realiser un déblocage

    ⚠️Attention, faire un déblocage la veille d’une course ne dispense absolument pas de réaliser un bon échauffement le lendemain : jour de course.

    Il peut compenser cela dit.

    Si vous participez à une cyclosportive, il y a de grandes chances que vous ne puissiez pas vous échauffer dans de bonnes conditions et à ce moment là le déblocage est indispensable.

      Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ❤️

      Retrouvez la série sur les Basiques de l’entraînement dans notre groupe facebook, si d’ailleurs vous avez des questions sur cette dernière n’hésitez pas à les poser ici (progression cycliste – Labicycle); pensez à répondre aux questions pour etre accepté.

      Recevoir nos guides spécifiques

      Guide nutrition cycliste
      0 0 votes
      Évaluation de l'article

      Pin It on Pinterest