Comment s'améliorer en sprint dans le cyclisme

Comment s’améliorer en sprint dans le cyclisme

Le cyclisme est une discipline individuelle pratiquée collectivement.

Elle nécessite de grandes qualités d’endurance mais les résultats sont souvent départagés par nos qualité d’explosivité, plus communément appelées un sprint !

Il ne s’agit pas de la qualité la plus spécifique à la performance dans la discipline qu’est le cyclisme sur route, et pourtant être bon au sprint permet de ramener quelques bouquets à la maison 🏆!

| Comment être bon au sprint en cyclisme?

Être bon au sprint est le fruit d’un travail sur l’explosivité mais pas que.

Nos muscles sont composées de fibres lentes, rapides, ou d’un mélange des deux.

Chaque individu a un type de fibre dominant, déterminé principalement par la génétique et quelque peu modifié par l’entraînement.

Avoir une prédominance de fibre lentes permet à des coureurs d’être excellent dans les disciplines solitaire comme le contre la montre ou d’être d’excellents grimpeurs.

Etre davantage composé de fibres rapides permet d’être très explosif.

Le cyclisme est une discipline qui demande une très bonne endurance, on s’entraine très souvent seul ou avec un collègue et quelques fois en groupe.

Seulement la plupart du temps il ne s’agit pas d’entraînement à proprement dit, il s’agit de sortie, ballade ou virée.

Ce qui rime aussi avec très très peu de changements de rythme car il n’y a aucun intérêt.

Programmes d'entrainements Cyclistes

| Pourquoi travailler le sprint dans le cyclisme ?

Travailler le sprint revient à sortir de sa zone de confort et donc de réaliser des fractions d’efforts très intense.

Rassurez-vous, se mettre autant en difficulté est payant !😉

    | Amélioration de la force

    Si vous pratiquez de la compétition, des cyclosportives …

    De toute façon tôt ou tard vous êtes toujours confronté à un peu de compétition, ne serait-ce qu’avec un(e) collègue ou quelqu’un qu’on croise sur la route et qu’on veut lâcher.

    Les sprints vont permettre de gagner en force en réalisant ces sprints en « force max » :

    Sprinter 7sec sur un braquet énorme pour mobiliser énormément de force.

    Enchainer ces sprints va permettre de mieux passer tout ce qui est relance, attaques etc…

    Plus vous serez habitué à les faire de façon violente, et mieux vous encaisserez ces relances plus ou moins violente.

    L’occasion d’appuyer plus fort que les autres ou de s’économiser !

    💡Alors n’hésitez pas à réaliser ces sprints sur un énorme braquet ou de les démarrer quasiment arrêté.

      Comment s'améliorer en sprint dans le cyclisme

      | Amélioration de la récupération

      Difficile à croire sur le coup que faire des sprints améliore la récupération !

      Et pourtant … Imaginez vous simplement, vous reprenez l’entrainement et je vous demande de faire un sprint toutes les 5 minutes.

      Au bout du 3è sprint, vous êtes rincé !

      En continuant sur le même principe, la semaine qui suit vous tiendrez un peu plus de sprint et au fur et a mesure 1 mois après vous serez capable de faire 10 sprints !

      Pourquoi ?

      Parce que vous aurez amélioré vos capacités de récupération.

      A force de faire, votre organisme récupère mieux, et peut aller plus loin, et ainsi de suite …

      C’est un peu le même principe que le fractionné, toujours offrir de nouvelles contraintes à l’organisme.

      Celui s’adapte, le coureur progresse🚀.

        Programmes d'entrainements Cyclistes

        | Amélioration de l’endurance

        En reprenant l’exemple pour améliorer la récupération, enchainer des sprints secoue votre organisme.

        Au début ça permet de bien chauffer la machine, au bout de 3-4 selon votre niveau vous pouvez atteindre vos meilleures performances, et ensuite c’est chute libre niveau performance.

        Chaque sprint qui suit permet d’observer une chute des watts proposés.

        Et à force de pratiquer, vous allez être habitué à proposer beaucoup de watts sur chaque sprint, l’organisme va s’adapter et vous serez alors capable de sprinter avec beaucoup de watts :

        Amélioration de la récupération et donc forcément de l’endurance ! Vous serez donc capable d’aller plus loin.

        Comment s'améliorer en sprint dans le cyclisme

        | Amélioration de votre niveau au sprint

        Tout le monde l’aura deviné, grimper un arbre ne permet pas de devenir un meilleur nageur. Par contre, faire des sprints permet d’être meilleur au sprint.

        Non seulement physiquement avec une capacité à pousser très très fort pour développer beaucoup de watts au démarrage. Possibilité de pousser plus longtemps et pouvoir performer sur des sprints longs.

        Et faculté à réaliser plusieurs sprints de haut niveau au cours de la sortie ou de la compétition (c’est bien pour les primes ça😜).

        Mais aussi d’un point de vue expérience. Sprinter sur le plat, en bosse ou en descente. Sprinter sur 100m, 200m ou 300m …

        A force de faire vous prenez de l’expérience.

        Un sprinteur qui prend le temps de démarrer son sprint sait qu’en le démarrant à tel ou tel endroit il pourra maintenir son effort jusqu’à la ligne (à condition de ne pas être stressé par l’opposition et se faire piéger à lancer trop tôt).

        Vous aurez des repères pour mieux vous comporter lors de sprint avec une opposition.

        Comment s'améliorer en sprint dans le cyclisme

        | En conclusion

        Sprinter n’est peut-être pas une situation « naturelle » sur le vélo, c’est peut-être à contre nature de ce que vous recherchez dans le vélo mais ça peut vous permettre d’observer de gros gros gains en terme de performance.

        Enchainer ces sprints vous pousse à sortir de votre zone de confort et vous offrira tout un panel d’axe de progressions.

        Des effets sur vous qui vont vous permettre de ne pas regretter toutes ces sorties de votre zone de confort.

        PS: Ce n’est pas le plus important, mais sprinter souvent provoque une hypertrophie de vos muscles💪.

        Alors messieurs (dames aussi mais j’en doute), si ça vous intéresse, sprinter sur de gros braquet permet d’hypertrophier vos muscles des jambes, et donc de vous sculpter de magnifiques jambes de cycliste.

        Retrouvez la série sur les Basiques de l’entraînement dans notre groupe facebook, si d’ailleurs vous avez des questions sur cette dernière n’hésitez pas à les poser ici (progression cycliste – Labicycle); pensez à répondre aux questions pour etre accepté.

        Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager ❤️

        Recevoir nos guides spécifiques

        Guide nutrition cycliste
        5 1 vote
        Évaluation de l'article

        Pin It on Pinterest