Dopage cycliste

Le dopage est un sujet qui revient très souvent dans l’actualité sportive, mais savez-vous réellement de quoi il s’agit ?

 

Le dopage, qu’est-ce que c’est ?

C’est une méthode utilisée pour améliorer ses performances.

Le dopage est donc très souvent utilisé par les sportifs cherchant à améliorer leur résistance physique.

Les cyclistes et vététistes ont souvent recours à ces pratiques pour obtenir de meilleurs résultats le plus rapidement possible et battre leur propre record.

Le dopage est facile d’accès et propose différentes sortes de produits en fonction des effets recherchés.

Il peut être un peu difficile de s’y retrouver, alors voici quelques explications essentielles pour comprendre la place du dopage chez les sportifs.


Comment ça marche ?

Lorsqu’un sportif cherche à avoir recours au dopage, il se retrouve face à de nombreuses possibilités.

Alors comment s’y retrouver ?

Le produit se choisit tout d’abord en fonction des effets recherchés, des compétences à améliorer.

Il faut donc être responsable et se renseigner avant de choisir n’importe quelle substance ! Voici un petit guide pour s’y retrouver:

  • Les anabolisants

Ils sont utilisés pour obtenir rapidement une plus forte masse musculaire. Les cyclistes s’en servent donc pour se muscler rapidement en complément de leurs entraînements sportifs.

  • Les stimulants

Ils permettent d’améliorer la concentration des cyclistes mais aussi de diminuer la sensation de fatigue. Cette substance permet donc de s’entrainer plus longtemps pour obtenir de meilleurs résultats rapidement.

  • Les narcotiques

Ils sont utilisés pour réduire la sensation de douleur. Vététiste et cyclistes deviennent donc plus endurants car ils ne ressentent plus beaucoup leur fatigue musculaire.

  • Les bêtabloquants

Ces produits sont principalement utilisés pour réguler le rythme cardiaque. Cela entraine un effet calmant très prisé par les sportifs de haut niveau.

  • Les diurétiques

Cette catégorie permet d’augmenter le volume urinaire. Pourquoi ? Pour camoufler plus facilement des produits lors des dépistages antidopage mais cela favorise également la perte de poids.

  • Les hormones

Ces produits sont utilisés pour améliorer le transport de l’oxygène vers les muscles. A terme, la masse musculaire augmente tout comme l’endurance. Les cyclistes les utilisent très souvent pour améliorer leurs performances.

Voici donc une rapide présentation des différents produits existants et de leurs  caractéristiques à connaitre avant de choisir son dopage. Mais choisir ses produits ne suffit pas, il faut trouver comment les utiliser.

Là aussi, il faut se renseigner au préalable pour éviter toute imprudence !

 

Dopage cycliste

Quelle méthode adopter pour se doper efficacement ?

Chaque méthode est bien évidemment interdite mais voici une rapide explication pour connaitre les méthodes de dopage.

Une simple prise de médicaments par voie orale n’est pas très efficace. Elle reste toutefois possible pour un petit dopage afin d’améliorer légèrement ses compétences en cyclisme.

Mais voici les deux méthodes les plus utilisées:

  • La plus répandue est le cathétérisme. Il s’agit de l’introduction d’un tuyau souple dans une veine (ou une artère) pour y injecter des produits dopants.
  • Il existe aussi le dopage sanguin qui apporte plus de globules rouges. Cela augmente l’oxygénation et donc l’endurance du cycliste.

Ces deux méthodes peuvent sembler extrêmes et en décourager plus d’un, mais pour un résultat efficace, il faut accepter ce genre d’injection désagréable.

 

Dopage cycliste

Mais alors, concrètement, quels sont les effets du dopage ?

Les effets sont nombreux, ils feraient presque rêver tous les sportifs au vu de leurs avantages.

A court terme, les effets sont moindres mais permettent des améliorations momentanées.

En revanche, le dopage sur le long terme permet d’avoir des effets plus conséquents et plus durables; le long terme est donc souvent privilégié.

Voici les principaux effets du dopage:

  • Aide le sang à transporter l’oxygène.
  • Aide à se muscler rapidement lors des entrainements.
  • Réduit la sensation de douleur et même de fatigue, donc l’entrainement peut durer plus longtemps.
  • Améliore la concentration.

Tenues cyclistes originales

 

Ces effets ont l’air positif et cela peut entrainer de nombreuses personnes à se doper, sportif de haut-niveau ou non.

En effet, chercher à s’améliorer est un objectif commun alors pourquoi ne pas s’aider d’un produit améliorant la concentration pour apprendre plus vite ?

Ou un produit augmentant la masse musculaire pour avoir le corps souhaité plus rapidement ?

Ou encore un produit augmentant l’endurance afin d’aller plus loin et battre son record ?

Tout cycliste et vététiste cherche à améliorer ses compétences, et le faire rapidement est une idée très séduisante.

En effet, en ayant des résultats rapidement, on gagne en confiance en soi et en motivation. Mais cela vaut-il réellement le coup ?

Les conséquences du dopage sont lourdes, et ces records obtenus ne sont pas légitimes en utilisant des produits de triches.

Dopage cycliste

Le dopage, accepté ou refusé ?

Malgré les effets positifs résultants du dopage, cette pratique est interdite par les fédérations sportives.

Pourquoi cette décision ?

Car le dopage est très nocif pour la santé ! Se sentir surhomme a un prix, et les conséquences sont trop importantes.

Les produits sont généralement toxiques et provoquent des dégâts sur le corps, il est donc difficile d’approuver cette pratique.

Mais ce n’est pas la seule raison de son interdiction.

Prendre des substances capables d’améliorer les performances peut rapidement être apparenté à de la triche car tous les sportifs n’y ont pas accès.

Il est donc interdit de se doper pour les compétitions afin de s’assurer que chaque participant est intègre mais aussi sur le même pied d’égalité.

Se doper en étant dans un club de cyclisme en tant que professionnel est donc très risqué et chaque cycliste ou vététiste risque des sanctions en cas de contrôle ainsi qu’un chamboulement négatif pour sa vie professionnel.

Au delà des risques professionnels pouvant conduire à une fin de carrière, le dopage est dangereux pour la santé des cyclistes !


Paires de gants cyclistes originales

Quels sont les risques pour la santé ?

Avant même de parler des produits, les méthodes de dopage ont des conséquences nocives car elles peuvent entrainer des infections urinaires ou pire, des maux de tête, des  vertiges, ou un arrêt cardiaque.

Les produits dopants sont responsables de nombreux accidents cardiaques et circulatoires, problèmes rénaux, cancers, stérilité…

Ils peuvent aussi avoir des conséquences graves comme des troubles psychologiques ou des dépendances.

Plus la consommation dure longtemps, plus les risques et conséquences augmentes.

Mais alors, comment éviter le dopage lors des compétitions ?

 

Il existe des contrôles organisés par les fédérations sportives et ils sont souvent inopinés pour plus d’efficacité.

Les contrôles antidopage conduisent à de nombreuses disqualifications lors des compétitions.

Les sportifs ne sont donc pas encore prêts à laisser de côté les avantages du dopage, malgré les dangers encourus.

Cette pratique est toutefois plus facilement condamnée, beaucoup de sportifs décident de ne pas avoir recours à ces produits pour s’améliorer.

Ces contrôles durant des compétitions permettent également de montrer l’exemple à suivre, celui de l’intégrité et non de la triche avec des substances dangereuses pour la santé.

 

Dopage cycliste

 

Que vous soyez un cycliste professionnel, un vététiste amateur, ou un sportif dans toute autre discipline, le dopage n’est pas la solution.

Ces produits apportent à court et long terme de nombreux avantage pour vos performances.

Mais ces dernières sont faussées et non méritées, s’éloignant de l’esprit sportif que chaque cycliste et vététiste se doit de respecter.

La santé est primordiale, faire du sport permet de préserver sa santé, alors que le dopage la détruit.

Un sportif responsable est un sportif en bonne santé !

Voici comment se remettre rapidement d’un accident de vélo

L'accident de vélo : comment s'en remettre ? L'accident de vélo, la chute de vélo, ça n'arrive pas qu'aux autres. Bien malin et imprudent celui qui peut dire « ça ne peut pas m'arriver, je suis trop prudent pour ça ». En ce début d'hiver, la rédaction de la bicycle...

Le surentraînement, votre meilleur ennemi : notre enquête

C'est quoi le surentraînement ? L'espace détente de la rédaction de la bicycle, c'est aussi l'endroit où vous recevez des petits conseils sportifs. Nous nous penchons cette semaine sur le surentraînement. Le phénomène touche tous les cyclistes, et plus largement tous...

Le vélo et les entrepreneurs ? 5 points à retenir

Le vélo est-il chouchouté par les entrepreneurs ? Vous êtes dans l'espace détente de la bicycle, restez cool. La rédaction s'intéresse cette semaine aux liens entre le cyclisme et les entrepreneurs.  Dans un contexte sportif global où les pratiques évoluent à grande...

Les 10 pays où il fait bon rouler à vélo | Nos meilleures pistes

Quels sont les 10 pays les mieux placés pour rouler à vélo ?  Après l'histoire, la géographie ! Rouler à vélo à l'étranger est un rêve pour beaucoup ! Et vous ? Vous préparez un tour du monde à vélo ? Vous souhaitez démarrer par un pays en particulier ? Comme Sylvain,...

Histoire du dérailleur vélo : le tueur des roues réversibles

Le dérailleur vélo, ce tueur implacable 😨 Bonjour à toutes et tous, bienvenu dans l'espace détente de la bicycle ! 🥱 Et ici, en ce moment, nous ne lâchons rien sur l'histoire avec un grand H ! La rédaction de la bicycle a mis ses habits d'archéologue, pour fouiller un...

Histoire de la marque SPECIALIZED : les 5 points à connaitre

Histoire de la marque Specialized en 5 points Bienvenus aux nouvelles et nouveaux, et aussi aux habitués ! Vous êtes dans la bibliothèque de la bicycle. On aimerait aussi appeler ça votre espace repos ! Ici, vous vous détendez, et nous, on vous apprend des choses...

VTT ou vélo de route ? Quel type de sportif êtes-vous ?

Vous êtes plutôt VTT ou vélo de route ? La rédaction de la bicycle vous prévient ! Choisir VTT ou vélo de route, ou vice versa, n'est ni définitif ni fatal ! 😉 Ne tenez pas compte de ce que peuvent dire vos amis vététistes ! « Je ne vois pas l'intérêt de rouler sur la...

Les 5 meilleurs vélos 2019 à connaitre absolument !

Quel est le meilleur vélo de route en 2019 ?  Vous cherchez peut-être à changer de vélo ? La rédaction de la bicycle vous aide ! Nous savons que la tâche est ardue, tant le choix de vélo est large. 😑 Le secteur du loisir sportif est devenu un business, c'est clair !...

Peut-on boire de l’alcool après l’entraînement, oui ou non ?

Ne peut-on vraiment pas boire d'alcool après l'entraînement ? Vous faites comme vous voulez ! Mais boire de l'alcool après l'entraînement, c'est une histoire à tiroir. L'alcool, lorsqu'il est évoqué, fait appel à plusieurs registres opposés. Le premier d'entre eux est...

Aller au travail à vélo : est-ce réellement une bonne idée ?

Aller au travail en vélo, est-ce réellement une bonne idée ? Bonjour à tous les amoureux du cyclisme, les passionnés de la petite reine ! La rédaction de la bicycle aime bien contredire. Vous savez, tous les lieux communs, qui sont dits et répétés. Aller au travail en...

Suivez votre passion:

Pin It on Pinterest